Il y a quelques jours, le ministre de la communication de la république du Tchad faisait savoir que 40% des armes que détiennent Boko Haram sont de fabrication française.

Cette déclaration avait courroucé son excellence madame l’ambassadrice de France au Cameroun qui avait formellement démenti cette information en disant que « La France exerce un des contrôles les plus stricts au monde sur ses ventes d’armements »

Mais cette sortie médiatique de l’ambassadrice de France au Cameroun qui avait pour but de laisser voir que la France n’a pas fourni légalement des armes à la secte terroriste de Boko Haram, a été déconstruite par un site internet Camerounais. Il s’agit du site www.Cameroun-info.net

D’après notre source, c’est à partir de 2012 que les armes de la France ont commencé à circuler en Afrique à partir de la Lybie. Nicolas Sarkozy en chassant Mouammar Kadhafi du pouvoir avait donné les armes françaises aux Rebelles Lybiens qui s’opposaient au régime de Kadhafi.

Certaines de ces armes ont circulé dans le Sahara en passant par le Niger, le Tchad et la RCA. C’est ce qui explique que 40% des armes de Fabrication Francaise se trouvent les mains de Boko Haram.

Il faut aussi dire que le président François Hollande aurait distribué des kalachnikovs aux rebelles Centrafricains pour déstabiliser le régime de François Bozizé. Tout ceci peut démontrer pourquoi 40% des armes françaises sont entre les mains de Boko Haram. Peut-on dire à travers cela que la France est le complice de Boko Haram?

Africeleb.com

Commentaires

Laisser un commentaire