Depuis  fort longtemps, ce ministère dit de la sécurité et de la protection  n’arrête plus d’étendre ses bases claniques au sein du système de sécurité jusqu’au point de noyer le poisson qu’est le peuple pour des intérêts certainement égoïstes.

Le partage des responsabilités plombe sa structuration. Entre «les ministres généralement civils » et certains « hauts dignitaires » du corps qui n’aspireraient qu’au seul fauteuil ministériel, c’est la véritable  danse des loups à coléah

Il semblerait qu’au quartier Coleah, siège du département c’est la guerre des clans, véritable casse-tête, cacophonie totale!

Ces derniers temps, le manque de résultats face à l’insécurité grandissante, des assassinats ciblés sans suite irritent certaines autorités au plus niveau qui serait tenté de fusionner ce ministère à celui de l’administration territoriale.

Selon certaines indiscrétions, n’importe quel ministre venu d’ailleurs serait frappé de plein fouet par les petites combines pour qu’il échoue lamentablement dans les lourdes tâches qui l’attendent.

L’actuel ministre de l’ex ministère de la sécurité survivra-t-il à l’épisode du film western des grands filous de la scène ?

Rien n’est moins sûr car le débat a du mal à rester saint. Il est plutôt d’ordre clanique.

Papa Malick Camara pour www.actuconakry.com

Tel : 631 63 63 87 /E-mail : actuconakry@gmail.com

Commentaires

Laisser un commentaire