En bon observateur des séances et autres brouhahas bien nourris, l’on ne pouvait que remarquer les mauvais bons offices qui semblaient lier les deux frères ennemis du Fouta-Djallon.

Mais à l’issue du spectacle, l’on ne peut qu’accuser Cellou Dalein Diallo de n’avoir eu le filing de garder ou du moins d’entretenir ses bonnes relations. La défection de Yarie Briki de la sphère de l’UFDG est une belle illustration. Même si quelque part, l’on assimile son départ à un échec lors des élections législatives.

D’ailleurs, le numéro deux du parti n’a-t-il pas voulu parler la langue de bois ? L’avenir nous le dira.

Abdourahamane Bakayoko est journaliste. S’il ne l’est pas, quand même il a été durant une longue période, animateur de la cellule de communication de l’UFDG.Toutes les activités de journaliste relevaient en grande partie de lui-même de loin. Même l’émolument des scribouillards après les conférences de presse, l’on n’a connu aussi ce sieur Bakayoko.

A la surprise générale de ses nombreux (con) frères journaleux, l’on entend qu’il va ôter son gilet de journaliste pour se tailler un parti politique pour tâter ou  tenter sa chance présidentielle ou ministérielle. N’importe quelle promotion.

Dans ce cadre là, l’on le voyait plutôt évoluer sous la coupole de l’UFDG, son parti de référence qui l’aurait appris plein de choses ou qui l’aurait formé. Mais hélas ! Car, Bak a balayé d’un revers de la main, tous les bons offices que Cellou Dalein Diallo lui aurait donné, si toutefois bons offices il y avait. Mais puisque ce sont les intérêts économiques qui lient les hommes, et non la conviction politico-ethnique, l’on aurait pensé que le journaliste évoluait à l’UFDG selon une éventuelle conviction du genre, surtout une conviction basée sur de l’argent en espèces sonnantes et trébuchantes. Car, qui parle de Cellou Dalein parle de l’argent. L’on connait beaucoup de ses pseudo-militants qui ont abandonné leur carrière ou leur boulot pour y accrocher.

Mais qu’à cela ne tienne, une guéguerre du type Bakayoko-Cellou Dalein ne devrait pas pour autant offusquer les rapports conscients qui ont lié ces deux hommes à une certaine période de leur vie.

La surprise générale a été encore laconique voire même lamentable, lorsque le journaliste-politicien est sorti de ses réserves, de toutes ses réserves pour fustiger Cellou Dalein Diallo, comme s’il avait créé son parti politique en vue de finir avec le sieur Diallo Dalein. 

Dans ses tchatches, Bakayoko a tenu des révélations qui pourraient nuire à l’électorat de Dalein Diallo dans d’autres sphères socio-politiques. Surtout quand ces propos proviennent de quelqu’un qui l’a approché, côtoyé, conseillé. Et bien entendu quelqu’un de son ethnie. Des propos tels : « Cellou est un danger public ; Il n’aime pas du tout les malinkés ; Cellou Dalein Diallo est un extrémiste qui supporte les djihadistes.

Pire, Bakayoko incite tous les Guinéens à éviter Cellou Dalein Diallo comme ils éviteraient la peste et le virus Ebola. Ces propos malveillants d’un concitoyen à un autre ou d’un frère de la même région naturelle sont de nature à chasser ceux qui désiraient évoluer avec lui ou dans son rang.

Seulement voilà, un adage nous enseigne que ‘’qui ne dit rien, consent. Depuis la sortie médiatique de Bakayoko sur les ondes d’une station de radio de la place, l’on n’a pas jusqu’à entendu une quelconque réaction ou de feed-back de Cellou Dalein Diallo ou de l’un de ses sbires politiques. S’agirait-il d’un boycott aussi ? Comme l’opposition l’a sillamment fait tant à l’Assemblée Nationale qu’au dialogue politique et qu’elle voudrait en faire à la CENI si leurs hommes désignés l’auraient accepté.

Ce qui est sûr et qu’on ne peut nier, c’est qu’il existe bel et bien un antécédent sérieux entre Cellou Dalein Diallo et Abdourahamane Bakayoko. Et lequel antécédent l’empêcherait à lui répondre. Sinon, il n’y a pas drap !

SIDIME Alpha Kabinet

Directeur de la Publication de www.actuconakry.com

Tel : 622 56 56 67 / E-mail actuconakry@gmail.com

Commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. je crois que votre conclusion est édifiante au point que je suis impatient de saisir la reaction de dalein. Dalein tu a un devoir de reponse a l’egard de bak considerant la virulence de ses propos

  2. EL CELLOU DALEIN NE PEUT REPONDRE QU’AUX PERSONNES NORMALES ET DE SA CARRURE.
    BAKAYOKO VEUT AVOIR D’UNE DOUBLE PROMOTION : MÉDIATIQUE ET POSTE AUPRÈS DE ALPHA CONDÉ.
    IL EST TROP PETIT ET N CONNAIT NI D’OÙ IL VIENT OU ENCORE MOINS D’OÙ IL VA.

Laisser un commentaire