Dire que la Guinée Conakry et son Président n’ont pas aimé la fermeture des frontières sénégalaises quand l’épidémie d’Ebola sévissait en Guinée, n’est plus qu’une lapalissade. Le Président Condé a rappelé ce vendredi, qu’il n’était pas content de cet acte posé par son homologue sénégalais.

«Nous n avons pas été contents lors de la fermeture des frontières mais les choses se sont normalisées. Il n y a aucun problème aujourd hui entre le président Macky et moi. C est mon jeune frère et hier la communion entre guinéens et sénégalais lors de mon arrivée, tout le monde est content de cela en Guinée », a déclaré Alpha Condé ce jeudi à Dakar. «C est vrai que la réaction des personnes c est de se protéger. Il y a aussi une campagne internationale qui a créé la panique. Quand il y a la panique on réagit parfois de façon irrationnelle et surtout en Afrique au niveau de l Union africaine notre défaut c est qu on manque de solidarité. Lorsque qu il y a un problème dans un pays les autres pays n en font pas leur problème. Mais chaque pays aura des problèmes. Donc ce qu on doit cultiver c est la solidarité », conseille le président de la Guinée Conakry qui est en visite officielle au Sénégal.
Youssouf SANE depuis Seneweb.com

Commentaires

Laisser un commentaire