Un grand penseur disait ceci : « l’Avenir sort du passé »
Les pythagoriciens disaient ceci : «  le monde est régi par les chiffres » et «  tout est nombre, les nombres gouvernent le monde »
Moi je pense, que le monde n’est pas caché à ceux qui l’observent pour le comprendre. Car, le secret de DIEU me semble être dans l’observation.
J’ose croire, avec une certitude mathématique, que la grandeur des USA se trouve dans le nombre 1776.
En effet, 1776 est l’année d’indépendance des USA.
-Faisant la somme des chiffres de 1776, on a : 1776= 1+7+7+6=21
-Faisant la somme des chiffres de 21, on a : 21= 2+1=3
-Décomposant 21 en produit, on a : 21=1*3*7
Du nombre 1776, on vient aux chiffres : 1 ; 3 et 7.
Pour celui qui connait la portée scientifique, religieuse et mystique de ces trois chiffres avec :
Le 1 : l’Unicité, chiffre du créateur : l’omniscience, l’omnipotence et l’omniprésence. Chiffre auquel dérivent tous les autres, chiffre qui donne naissance à tous les autres chiffres. Voilà pourquoi il est le diviseur de tous nombres. Au contraire, aucun ne le divise lui. Il est présent dans tous les nombres.
N.B : Le 1  est omniprésent dans l’univers des nombres, comme les U.S.A le sont dans le monde des autres pays.
Le 3 : Chiffre de la croyance monothéiste. Chiffre de la croyance catholique : Avec   la trinité  (Père-Fils-Saint esprit). Chiffre de la croyance musulmane : ablution musulmane rythmée en 3 ; le chapelet musulman 33*3. Chiffre de la domination : symbole de la pyramide, symbole de l’œil qui contrôle tout. Enfin, chiffre symbole du N.O.M, entendez : Nouvel Ordre Mondial. Le trois, c’est aussi les trois lettres qui symbolisent l’abréviation  (U.S.A= 3 lettres).
N.B : Le 3, symbole de l’œil qui contrôle tout, comme la maison blanche contrôle le monde entier.
Le 7 : chiffre de la perfection,  chiffre identité remarquable de l’Homme avec :  7 cieux, 7 terres, 7jours de la semaine, 7 versets de la ‘’fatya’’ Musulmane, les 7 demandes de ‘’Notre Père’’ Catholique, les 7 mers, les continents, les 7 couleurs de l’arc en ciel, les 7 merveilles du monde, les 7 dernières paroles du Christ sur la croix, les 7 enfants du Prophète Mahomet (P.S.L), les 7 péchés capitaux, les 7 métaux précieux, les 7 sacrements de l’église,  les 7 portes de l’enfer, les 7 orifices classiques de la tête humaine, les 7 lettres absentes de la fatya, les 7 tours de la Kabba, les 7 jets de pierre sur le Satan à la Mecque,  les 7 têtes de la bête de l’apocalypse (Ad-Dajal) ; les 7 pointes ou rayons de la couronne de la statue de la liberté des  U.S.A.
D’ailleurs, ne dit-on pas que la statue de la liberté américaine est dédiée au chiffre 7 ?
N.B : Le 7, symbole de la perfection, comme les U.S.A sont aujourd’hui l’Eldorado et la destination privilégiée pour conquête de la perfection.
A la lecture de tout ce qui entoure ces trois chiffres : Avec le 1, chiffre mère où tout dérive ; le 3, chifre de la domination, où un œil contrôle tout le système et enfin  le 7, symbole de la perfection, perfection que tous  concourent, que pouvons-nous déduire des U.S.A ?
Pouvons-nous se dire que la connaissance du monde se fait par le billet des nombres ?
Pouvons-nous répondre à Albert Einstein qui se posait la question suivante : Comment se fait-il que les nombres se conforment aussi bien aux choses du réel ?
Pouvons-nous répondre à Platon et aux Pythagoriciens qui se posaient la question suivante : Existe-t-il un secret de la corrélation entre les mathématiques, les nombres et le monde?
A mon avis, cette découverte ou cette approche de vérité sur l’année d’indépendance de la première puissance au monde, répond éloquemment aujourd’hui à  l’interrogation d’Albert Einstein et à celle de Platon et pythagoriciens.
Cette découverte, prend également en charge, les limites de la connaissance des chiffres des sieurs Saidou Nour Bokoum et Mamadou Billo Sy Savané. A lire ces messieurs, je donne raison au physicien Michael Faraday qui disait à Maxwell : «  refusez de vieillir » et il ajoute : « Ma mémoire n’est plus ce qu’elle était » Oui, il est bien vrai, la vieillesse doublée du chagrin et de la solitude de l’occident trahit la mémoire.
Enfin, à la lumière de cette découverte, la question que  je me pose aujourd’hui est la suivante : Que pouvons-nous déduire de l’année de naissance de l’homme de la 3ème république guinéenne, Celui dont la somme des chiffres de l’année de naissance donne  21  (1938=1+9+3+8=21) ?

Pr. Guillaume Hawing.

Commentaires

1 commentaire

Laisser un commentaire