Dans la nuit du dimanche au lundi 23 novembre 2015, Guo Xuiying, expatriée chinoise de 39 ans vivant en Guinée depuis trois mois environ, dit-on, trouvait la mort après avoir chuté du quatrième étage d’un immeuble au quartier Manquepas dans la commune de Kaloum. Deux semaines après, voici ce que révèle l’enquête policière :

Selon une source proche du dossier, suite à l’ouverture d’une enquête par la Direction de la Police Judiciaire «(DPJ), la patronne du restaurant où travaillait la victime et cinq autres servantes qui logeaient dans le même bâtiment que cette dernière avaient été auditionnées pendant plusieurs jours. Il faut toutefois préciser que Guo Xuiying, servante au restaurant situé au rez-de-chaussée de l’immeuble et les cinq autres servantes logeaient à l’étage, chacune dans sa chambre.

Selon notre source, Guo Xuiying aimait restée seule. Alors qu’il y avait un restaurant commun pour les travailleurs, elle avait préféré s’acheter un réchaud électrique à l’aide duquel il préparait tout son manger à l’intérieur de sa chambre. « Elle n’avait aucun problème. Seulement, elle était très solitaire », nous révèle-t-on.

Le résultat de l’enquête révèle que Guo Xuiying s’est suicidée. Jusqu’au moment où elle chutait, elle était toujours seule dans sa chambre.

Le corps de la victime se trouve toujours à la morgue de l’hôpital Ignace Deen où le rapport d’autopsie tarde toujours à être présenté pour non-paiement, dit-on. Le rapport d’autopsie, une fois disponible, devrait être joint à celui de la police qui permettra aux autorités guinéennes de remettre le corps à l’Ambassade de Chine en Guinée pour son inhumation.

Depuis guineenews

Commentaires

Laisser un commentaire