A en croire aux révélations fracassantes, notre diplomatie a encore du pain sur la planche au regard de nombreuses charges dont le non paiement des cotisations internationales auxquelles la guinée est membre.

Il s’agit d’un montant de 240 832 853 313 (Deux Cent Quatre milliards huit cent trente millions huit cent cinquante trois mille trois cent treize francs guinéens) que la guinée doit à plusieurs institutions à travers le monde.

Ce montant est la somme des arriérés de cotisations que la guinée à travers son ministère des Affaires étrangères devait payer annuellement.

Parmi ces institutions, figurent entre autres l’Association des conseils économiques et sociaux(ACES),l’Association inter de la bauxite(AIB),le Bureau international du travail( BIT),Africa rice (AR),le Centre Régional Africain (CRA),la Conférence des ministres Afric O et C(CMAO),la convention d’Ottawa (OTTAWA),le Forum des ministres pour les problèmes Africains etc.

Selon nos sources, l’Assemblée Nationale Guinéenne a été saisie à cet effet, afin de tenir compte de es arriérés dans la conception du projet du budget de 2016.

Ce pays reconnu mauvais payeur honorera-t-il ses engagements ?

Attendons de voir !

La régionale info

Tel de www.actuconakry.com: 622 56 56 67

Commentaires

Laisser un commentaire