Alors que l’ex bras droit de Dadis Camara sollicite le Sénégal pour être entendu à Dakar avant l’arrestation de ses complices présumés dans l’affaire des violences du 28 septembre 2009 à Conakry, Libération annonce ce samedi, que le son des sirènes du Lieutenant Toumba Diakité, pourrait ne pas être entendu.

La raison ? La Chambre d’accusation de Dakar va se pencher sur ce dossier brûlant d’extradition, dès ce mardi,  11 janvier. Mais le journal avance que cette position de Dakar, n’est pas pour le moment, du tout rassurant pour les conseils de Toumba qui tenteront à tout prix, de convaincre les juges sénégalais. Car la vie de leur client, soutiennent-ils, est en danger à Conakry.

Let and see !

La rédaction vous conseille à lire

Gambie: La Cedeao souffle le froid et les Etats-Unis le chaud avec Yaya Jammeh. Points sur l’actu de ce dimanche

 

Commentaires

Laisser un commentaire