Pour soutenir sa soeur, Arame Tihama se prostitue. Elle s’est inscrite sur le site «Neexna.com». C’est ainsi qu’elle a rencontré Amadou Ndour avec qui elle entretenait des relations sexuelles moyennant la somme de 30.000 francs. Son client quittait chaque fois Touba rien que pour une partie de jambes en l’air avec la dame.
N’éprouvant plus le besoin de poursuivre cette relation, Arame s’est débarrassée de son homme, s’est repentie avant de se voiler. Mais Amadou Ndour qui ne pouvait plus se passer de sa partenaire a dit niet. Alors, pour mettre fin à la pression qu’elle subissait de la part de son ancien client, elle a séduit Mor Ndao en lui promettant le mariage. Et de concert avec ce jeune cadre, elle a ourdi un plan pour soutirer de l’argent à Amadou Ndour. C’est ainsi qu’elle a demandé à son nouveau copain de photographier Amadou Ndour au moment de leurs ébats. Ces photos devaient servir de moyens de chantage contre ce dernier, au cas où il insisterait à poursuivre leur relation. Ils ont mis à exécution leur plan. Muni des photos, Mor Ndao a demandé au sieur Ndour d’arrêter de harceler sa copine s’il ne voulait pas retrouver ses photos dans le net.
Devant ces menaces, Ndour a porté plainte contre les deux tourtereaux. Arrêtés et attraits hier, devant le tribunal pour diffusion d’images contraires aux bonnes moeurs, les prévenus ont reconnu sans ambages les faits qui leur sont reprochés. Mor Ndao, jeune cadre marié, soutient qu’il a pris les photos juste pour apeurer la victime afin qu’elle laisse sa fiancée.
Le Parquet a requis un mois ferme. Délibéré le 17 février prochain
senegaldirect

Commentaires

Laisser un commentaire