L’affaire est gravissime ! Pépé Pogomou, Commissaire central de police de Siguiri serait au cœur d’un scandale aux relents d’arnaque et offense sur citoyens. C’est l’information qui barre la UNE des radios privées de la cité aurifère de Siguiri et sur toutes les lèvres des citoyens.
D’après nos confrères, le commissaire central Pépé Pogomou, son Adjoint de la police,Capitaine Billy Traoré, auraient livré un ordre de mission à l’équipe du capitaine Moussa Traoré dit colonel pour dit-on s’enquérir de la présence des étrangers (burkinabés) dans la mine d’or de sèkhè oudoula (Sous-préfecture de Doko).

Au lieu de s’enquérir de cette réalité,les agents auraient préféré détourner l’objectif de la mission nous confie une source.

Le comportement des agents sur le terrain selon l’Adjoint du Président du district de Oudoula
C’est une équipe d’agents de police pilotée par les capitaines : Moussa Traoré et Mory Condé qui est venue se présenter à nous sans un ordre de mission sous prétexte  d’emmener avec eux le président du district.
C’est ainsi que nous de la population de Sèkhè Oudoula avions refusé de leur livrer notre Président sans aucune convocation ou toute autre forme juridique.
Face au refus de la jeunesse, ils (ces agents) à leur tête Capitaine Moussa Traoré dit colonel, capitaine Mory Condé ,capitaine Moussa Kourouma,capitaine Ba Magassouba ont exigé la somme de vingt millions de nos francs à défaut d’emmener le Président de district ou son adjoint.
Aux dires du vice-président du district d’oudoula,Mamady Doumbouya contacté par notre rédaction, c’est finalement la somme de Dix millions de nos francs que nous avions difficilement collecté sur place et sous un soleil de plomb pour leur remettre afin de trouver presque notre liberté.Ils étaient au nombre de 16 agents dont des capitaines et des agents moins gradés mais armés de pistolets.
« Nous sommes toujours victimes de ce genre de comportement ici par les agents du commissaire central Pépé Poghomou. »
Si au niveau du commissariat central, le capitaine Billy Traoré, Commissaire central Adjoint joint au téléphone par notre rédaction réfute les accusations des villageois de oudoula,le vice-président de la localité est catégorique et reconnait avoir donné main à main le montant des Dix Millions de nos francs collecté sur place par la population au capitaine Mory Condé,Chef de poste de police de Doko.
A rappeler que, les populations des villages de Siguiri sont souvent victimes des cas d’arnaque, de brigandage des hommes du commissaire central Pépé Poghomou.
A quand la fin de tels agissements des autorités policières à l’intérieur du pays?

Actuconakry.com /Tel : 622 56 56 67

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE