Cela fait pratiquement une semaine que, rien ne semble aller entre la communauté de Kintinian, des employés de la SAG et les responsables de la Société Aurifère de Guinée.

Les habitants de Kintinian, ont comme principale ressource des activités artisanales d’orpaillage. Ils sont confrontés à l’accaparement des terrains d’orpaillage par la société aurifère  de Guinée et le non respect des engagements par la société.

Finalement, ils se sont insurgés et ont dressé des barricades depuis des jours dans la préfecture de Siguiri pour dit-on non respect des engagements par les responsables de la SAG.

A ce jour, deux unités syndicales des sociétés de sous-traitance de la SAG (AMCO de spécialisé sondage et Africa Mining Service spécialisés dans les mines )rentrent dans la danse et risquent de bouleverser le fonctionnement de l’usine de la SAG.

Selon des sources proches du dossier, à ce rythme, l’usine tourne grâce aux réserves de minerais stockés aux alentours.

Aux dernières nouvelles, autorités villageoises, préfectorales sont sur pied d’œuvres pour déboulonner la situation.

Sauraient-elles convaincre des jeunes de Kintinian furieux contre le non respect du protocole d’accord signé entre la SAG et la délégation sous-préfectorale de Kintinian ?

Nous donnons notre langue au chat.. !

Alpha S.

Commentaires

Laisser un commentaire