La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de la guinée à ce rythme risque de perdre la tête et de plomber les yeux dans un vide sans fond d’espoir.
Lisez simplement cette lettre des commissaires frondeurs contre le Président Bakary Fofana.

Voici la dite lettre Lettre-Ceni

Commentaires

Laisser un commentaire