Depuis plus de trois semaines, une cinquantaine de jeunes cadres guinéens sont arrivés en Chine pour suivre une formation d’une durée d’un mois. Ces compatriotes ne sont pas les seuls africains à bénéficier de cette formation, il y a des Ivoiriens, des Equato-guinéens, des maliens,des senegalais etc. L’ambassadeur guinéen excelle par son indifférence totale vis-à-vis de ses compatriotes. Pourtant, un diplomate a l’obligation absolue de s’informer sur l’état de tous les ressortissants de son pays, c’est la raison effective de l’ouverture d’une représentation diplomatique.
Contrairement aux autres africains qui bénéficient de l’attention et du soutien de leur diplomate, les guinéens eux font figure de parents pauvres, on pourrait même dire qu’ils sont orphelins dans ce sens. L’ambassadeur ne les regarde pas, il ne répond même pas au téléphone des responsables de ces cadres en formation.
Sa seule présence serait cependant un réconfort moral pour ses compatriotes qui désirent seulement jouir de sa chaleur fraternelle.
Quand les autres africains bénéficient de toutes les considérations de leur diplomate, les visites quotidiennes et guidées, les orphelins de la Guinée n’ont que leurs yeux pour constater le mépris du leur.
On se demande alors à quoi doit servir une représentation diplomatique si elle n’accorde que mépris à ses compatriotes.
L’attitude du diplomate guinéen en poste en Chine est inquiétante. Celui qui n’a pas pu avoir la moindre attention pour ses compatriotes en séjour peut-il vraiment résoudre les problèmes de la diaspora ?
Le Ministère des Affaires étrangères doit veiller au choix des hommes devant représenter le pays et veiller aux intérêts de ses compatriotes. Il fallait donc attirer l’attention de l’opinion nationale sur l’attitude de l’ambassadeur guinéen en Chine.
Le devoir oblige, et accorder le minimum d’attention à ses compatriotes n’est certes pas de la mer à boire.

Alpha K. Sidimé pour Actuconakry / 622 56 56 67

 

Commentaires

Laisser un commentaire