L’information a été confirmée par plusieurs sources à Burkina24, et annoncée à la Radio nationale du Burkina, citant l’ambassadeur du Burkina en France. Salifou Diallo est décédé en France ce 19 août 2017 au matin. Le porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou, a, dans un communiqué, confirmé la nouvelle.
«C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès survenu ce samedi de M. Salifou Diallo, le Président de l’Assemblée Nationale. En cette circonstance douloureuse, j’ai une pensée pour la famille de l’illustre disparu et tous les proches de M. Salifou Diallo», a écrit le Président du Faso sur son compte Twitter.
Précédemment Président du parti au pouvoir le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), il a été élu à la tête de l’Assemblée nationale par les députés de la 7ème législature, le 30 décembre 2015.
Salifou Diallo est né le 9 mai 1957 à Ouahigouya.  Titulaire d’un doctorat en droit public international, négociateur en gestion des conflits, de l’Université de Perpignan (France) depuis 2005, Salifou Diallo a occupé plusieurs plusieurs postes politiques et administratifs au Burkina depuis les années 80.
Conseiller politique, il a été plusieurs fois nommé ministre, notamment sous l’ancien Président Blaise Compaoré. En rupture officielle de bans avec ce dernier et le parti au pouvoir d’alors, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le 4 janvier 2014, il a officiellement créé, avec l’actuel Président du Faso Roch Kaboré et le ministre de la sécurité Simon Compaoré, le MPP qui remportera un an plus tard l’élection présidentielle.

 

Commentaires

1 commentaire

Laisser un commentaire