Avec cnewsmatin.fr
Ibrahima Tounkara, un habitant de Bolodou, dans le sud de la Guinée, a construit un micro-barrage sur un torrent pour alimenter de manière durable son village en électricité.
« Toute la population se presse à ma porte pour dire merci au jeune et merci à son initiative! », s’enthousiasme Aboubacar Faya Kamano, le maire de la commune de Bolodou.
L’initiative, c’est celle d’Ibrahim Tounkara, un de ses administrés et jeune professeur de mathématiques, qui a eu l’idée audacieuse de créer, ex-nihilo, un barrage hydroélectrique pour alimenter son village en électricité.
Pourtant, à l’époque, il n’a pas la moindre idée quant à la façon de procéder. Il décide alors de s’acheter un téléphone portable pour partir à la pêche d’informations sur les barrages sur internet. Et, fin 2016, après cinq mois de recherches intensives, il se lance dans l’aventure, sous le regard incrédule de tout Bolodou.
« J’ai réalisé ce travail avec de petits moyens. Je n’avais pas suffisamment d’argent pour acheter des tuyaux de pression alors j’ai fait la conduite d’eau avec du béton armé. Mais, la conduite n’est pas si résistante et je vois mes erreurs actuellement. Chaque fois, je suis obligé de colmater et la production du courant ne doit pas dépasser les 9kW », a expliqué Ibrahima Tounkara à des médias guinéens médusés.
Pour le moment, son installation suffit amplement à alimenter la localité en éclairage et, ponctuellement, en courant pour la télévision. Son nouvel objectif? Augmenter la puissance du barrage à 30kW afin de suppléer aux besoins d’autres localités. Gageons que son ingéniosité lui permette d’attirer l’attention de mécènes et d’investisseurs!

Lisez la vidéo

Commentaires

1 commentaire

Laisser un commentaire