Aujourd’hui dans la salle des fêtes de l’Ecole normale d’instituteurs de Kindia, les enseignantes et enseignants sont venus nombreux pour commémorer la journée mondiale de leur corporation. De mémoire d’homme, jamais une telle mobilisation n’avait eu lieu chez les enseignants de la capitale des agrumes. L’engouement était de taille, on pouvait lire sur tous les visages la joie et la fierté d’être de cette branche professionnelle jadis peu considérée. C’était une véritable liesse populaire, la salle des fêtes était remplie comme un œuf géant, nombreux étaient ceux qui n’ont pas trouvé une place à l’intérieur.
Placée sous la haute présidence des autorités administratives, scolaires régionales et préfectorales, cette commémoration a de loin dépassé les attentes des organisateurs. Les enseignants ont répondu massivement à l’appel de leurs responsables syndicaux et des autorités éducatives de la préfecture. L’ambiance était celle d’une véritable fête passée dans la communion, la solidarité de corps et la fraternité. Pour les analystes de la vie sociale de Kindia, une telle mobilisation n’est pas fortuite. Quand les premiers responsables des structures régionales et préfectorales de l’éducation sont pétris de compétences managériales et d’engagement responsable, leurs adjoints ne se font pas prier pour répondre à leur appel.
Une vue de la salle
Le choix porté sur Ibrahima Kalil Konaté K² par le Pr. Alpha CONDE a fait l’effet d’une révolution positive dans le monde des enseignants. Ces éducateurs ont compris toute l’attention que le chef de l’Etat accorde à leur corporation. D’ailleurs cela n’avait que trop duré quand on sait que lui-même appartient au monde des enseignants. Un vent nouveau souffle désormais sur l’école guinéenne et sur les enseignants qui jurent sur tous les saints pour redorer le blason terni du système éducatif.
A Kindia, avec la nomination du nouvel Inspecteur Régional de l’Education en la personne de Thiapato BARRY et la venue d’un autre jeune  comme Directeur Préfectoral de l’Education, Ousmane Aïssata 2 CAMARA  ‘’OC’’, tout semble bien marcher au niveau de l’Education. Le professionnalisme, le savoir-faire qui caractérise ces deux hommes est de nature à galvaniser l’ardeur de leurs adjoints déterminés à les accompagner dans leur mission. C’est pourquoi la réussite de cette grande mobilisation première du genre à Kindia est avant tout leur cachet personnel eu égard à leur forte personnalité et leur sens du devoir. Avec ce nouveau départ amorcé par la nouvelle équipe, il est certain que le succès sera du côté de cette préfecture qui doit compter sur le dynamisme de ces chefs mais aussi sur la conscience professionnelle des enseignants de Kindia.
Bonne fête aux enseignants, les militants d’honneur, travailleurs consciencieux du pays.

Famany Condé ,Enseignant à Kindia 

Commentaires

Laisser un commentaire