Dans sa plainte qu’il a déposée au commissariat du Point E ,le sieur M.K cadre dans une entreprise automobile de France précise qu’il était de passage à Dakar et voulait agrémenter son séjour. Il s’est  rendu dans une boite de nuit dans le très huppé quartier des Almadies. Sur les lieu le français rencontre une belle fille  d’origine guinéenne. Tombé aussitôt sous le charme de la nymphe, il se  décida de la conquérir. Après quelques mots échangés, le MK découvre que la fille était en réalité une  prostituée. Alors instantanément il proposa à la belle de nuit, une partie de jambes en l’air.
Vu qu’elle avait affaire à un homme d’origine étrangère, elle met la barre très haut en demandant la somme de 35000 francs CFA que M.K accepta derechef de payer. Ainsi il invita l’objet de ses désirs dans sa chambre d’hôtel sur la corniche dakaroise.
La bas soutient il la jeune dame lui a fait vivre un moment inoubliable. Mais son plaisir sera de courte durée. Car de retour dans sa chambre après avoir raccompagné sa “dulcinée”, MK constate la disparition des 450 euros,(290.000CFA) qu’il avait gardés dans le tiroir d’un meuble. Aussitôt le français appelle la réception de l’hôtel, avise le responsable de la sécurité dont les agents ne tarderont pas à retrouver la guinéenne s’apprêtant à monter à bord d’un taxi. Conduite au commissariat de police du point E elle passa à table et reconnaît n’avoir subtilisé  qui à son tour dit-il mais y a anguille sous roche calorsque le sieur M.K est entré dans les toilettes, la fille en a profité pour ouvrir le coffre de son client et prendre la totalité de son ar que 200 euros, croyant que son client ne s’en rendrait pas compte. La fille indélicate a été finalement déféré au parquet.

Avec Dakar midi

Commentaires

Laisser un commentaire