La colère des Kérouanais  monte contre les services publics très défaillants et même inexistants  depuis la nuit des temps par les différentes autorités de Conakry.

L’arrivée du Président dans la préfecture de Kérouané aurait-elle stimulé la colère des jeunes manifestants ?

En tout cas, des manifestations ont éclaté au lendemain du départ du Président Alpha Condé dans la cité diamantifère  contre ce qu’ils appellent :le bitumage de la voirie urbaine, la construction du pont reliant la préfecture de Kérouané à la sous-préfecture de Banankôrô
;la construction du tronçon dénommé tronçon de l’enfer Kérouané-kankan ….
A rappeler qu’aucun dégât matériel n’a été enregistré, mais des propos hostiles au régime étaient bien au rendez-vous.

Mamoudou Keita pour Actuconakry.com

 

Commentaires

Laisser un commentaire