????????????????????????????????????
Les assauts contre la liberté de la presse en Guinée préoccupent plus d’un au sein de la corporation.  Le doyen Boubacar Yacine Diallo, ancien ministre de la Communication, ne passe pas par mille chemins pour faire part de son indignation.
Ce jeudi 16 novembre 2017, dans l’émission Les grandes gueules, l’ancien membre du Conseil National de la Transition (CNT), organe ayant voté la loi sur la liberté de la presse, s’est dit déçu de voir que c’est sous un régime civil que les médias subissent ce qui s’abat en ce moment sur eux.
«J’ai été associé à tout ce processus de libéralisation et même de dépénalisation.  En tant que conseiller du président,  j’avais donné mon avis sur ces projets de loi et je suis triste, triste comme la plupart de nos confrères, triste comme la plupart de nos auditeurs, déçu en même temps.  Je suis triste parce que la libéralisation a été obtenue grâce au décret du 20 août 2005, signé du Général Lansana Conté.  Deuxième chose, la subvention de trois milliards nous a été accordée par un militaire en l’occurrence le Capitaine Dadis et je suis triste de constater que c’est sous un régime civil que la presse commence à faire les frais de sa liberté, cela me rend vraiment triste. J’espère que ce train machiavélique va s’arrêter sans délai« , a déclaré celui que beaucoup de journalistes de la nouvelle génération prennent pour un exemple.
Poursuivant son intervention, l’invité des GG a appelé les uns et les autres à l’action pour ne pas encourager les atteintes à la liberté de la presse. « Je voudrais dire qu’à partir de l’instant, tout journaliste victime doit pouvoir porter plainte. Tout acte administratif illégal, unilatéral, pris par une autorité, que nous soyons en mesure de l’attaquer devant la cour suprême ou devant les tribunaux selon les cas », a-t-il exhorté.
Boubacar Yacine Diallo n’a pas manqué d’inviter les associations  de presse de continuer à  prendre des mesures pour supporter les journalistes.  Mais, a-t-il indiqué, dans le respect du droit.
Alhassane Fofana in Mosaiqueguinee

 

Commentaires

Laisser un commentaire