L’homme est un connu inconnu et inconnu connu, disait le Responsable suprême de la Révolution, Ahmed Sékou Touré. Cette affirmation est de nos jours plus qu’hier une évidence.
C’est au cours de certains événements que l’on découvre le véritable visage des gens avec lesquels on monte et descend. Le mouvement de rébellion puisqu’il faut l’appeler ainsi qui a été lancé par les dissidents du SLECG, aura permis de connaitre le véritable caractère des uns et des autres. Les autorités préfectorales de l’éducation ont très tôt pris le devant des choses en faisant appel à l’intersyndicale pour la préservation de la quiétude dans la cité. Ainsi les camarades Ibrahima Sory Doumbouya, Mohamed Bangoura de la FSPE, Oumar Tounkara du SLECG ont eu à participer à toutes les rencontres tant à la DPE, à la préfecture qu’à l’IRE. Tous ont dénoncé l’illégitimité de cette grève et ont juré de tout faire qu’elle ne soit pas observée à Kindia.
Du 13 au 21 novembre 2017, toutes les écoles de Kindia ont fonctionné correctement à la satisfaction de tous. Mais le soir de ce 21 novembre 2017, le camarade Tounkara a passé un communiqué convoquant tous les enseignants à 8 h 00 au cinéma VOX pour un meeting.
Il ferme alors son téléphone pour ne pas répondre aux appels des autorités éducatives et administratives. Donc à tout prix il a voulu que le chaos s’installe à Kindia, on se demande comment a-t-il pu faire ce retournement spectaculaire de veste. Celui qui était contre ce mouvement le voir subitement au devant de ce même mouvement donne le tournis. Mais c’est mal connaitre l’homme surtout quand celui-ci est léger comme du duvet. Malgré tous les avantages dont il jouit dans cette cité de Manga Kindy, ce  syndicaliste aurait-il  mordu à l’appât qui lui a été tendu par un certain leader politique qui était en séjour dans la cité.
A-t-il reçu de l’argent pour provoquer le trouble à Kindia.
Ce qui est malheureux c’est quand il y a amalgame de la politique et du syndicat. Oumar Tounkara aurait fait usage de sa position syndicale pour assouvir son penchant politique? Et ses amis ont effectivement répondu à son appel ,c’est ce qui a provoqué ce mouvement à Kindia et malgré tout, certains établissements ont fonctionné à merveille car ils ont très tôt compris la duplicité de ce syndicat Oumar Tounkara.
Combien de fois il s’est apitoyé devant le Ministre Ibrahima Kalil Konaté K² en le suppliant de lui donner un moyen de déplacement pour mieux servir la cause des enseignants ? Combien de fois il a loué la nomination de ce dernier ? Combien de fois il a juré publiquement de l’accompagner dans sa noble mission de redressement du système éducatif ?
Au regard de ce qui se passe à Kindia, Oumar Tounkara  mérite-t-il  qu’on lui fasse confiance, pour preuve le DPE à qui tout le monde a demandé de se méfier de lui vient à son tour de subir un coup.
Est-ce  pour les mêmes raisons qu’il a été chassé de Fria pour Télimélé. Comme le dit Ahmadou Kourouma, dans les soleils des indépendances : « le molosse n’abandonnera jamais la façon éhontée de s’asseoir ».
Il est fort à parier que Tounkara n’hésitera pas de mettre à feu cette paisible cité de Kania s’il en a l’occasion.
Comment peut-on expliquer que ce monsieur soit toujours en classe alors qu’il a enseigné les cadres qui dirigent la région. C’est dire qu’il ne mérite pas d’être nommé à un poste de responsabilité car, il n’en a pas l’étoffe, la personnalité et la conscience.
Ceux qui font pitié ce sont ces pauvres enseignants qui pensent qu’il peut les conduire au bonheur. C’est une véritable honte pour les enseignants syndiqués du SLECG qui ne comprennent pas ce Mr Tounkara .
Quand il fait nuit, il fera aussi jour donc, il faut éviter de commettre des actes dans la nuit qui te conduiront au déshonneur le jour venu. Tout ce qui commence finira, aucun mouvement n’est éternel.
En toute chose, il faut considérer la fin disait la Fontaine fables.
Oumar Sow ,Enseignant à Kindia 

1 commentaire

  1. […] L’homme est un connu inconnu et inconnu connu, disait le Responsable suprême de la Révolution, Ahmed Sékou Touré. Cette affirmation est de nos jours plus qu’hier une évidence. C’est au cours de certains événements que l’on découvre le véritable visage des gens avec lesquels on monte et descend. Le mouvement de rébellion puisqu’il faut l’appeler […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here