Des affrontements violents et meurtriers survenus les 26 et 27 novembre 2017 entre deux villages, l’un du côté de la République du Mali Malien et l’autre de la République de Guinée, ont fait un bilan de dix sept (17) morts, un véhicule pick-up et 04 fusils PMAK saisis.
Il s’agit des villages Gnawoulénin (Cercle de Kangaba) au Mali et Kantédou-Balandou sous-préfecture de Dialakoro à 150Km de Mandiana en Guinée. Bilan 12  morts, dont 02 gendarmes, du côté malien, et 05 morts du côté guinéen, ainsi que plusieurs blessés des deux côtés.
Ces affrontements ont eu pour source une mine d’or située sur le territoire guinéen, revendiquée par les deux parties.
«Les chasseurs de Kantédou-Balandou ont réussi à saisir sur la partie malienne,  un pick-up chargé de munitions et 04 PMAK», confirmation donnée par les autorités de Mandiana, dont le préfet Cheick Mohamed Diallo en tête de mission. Il s’est rendu sur les lieux pour appeler la partie guinéenne à plus de retenue.
Aux dernières nouvelles, le calme est revenu après le passage de la mission. Le bilan fourni n’est que provisoire avec les nombreux blessés de part et d’autre.
AGP

Commentaires

Laisser un commentaire