Dans un réceptif hôtelier de la place s’est ouvert ce mercredi un atelier de deux jours organisé par le CNPG-Guinée et partenaires : le BIT Dakar , la FOPAO….
L’objectif de ces deux jours d’atelier est d’évaluer si possible l’impact de l’épidémie d’Ebola sur le secteur privé et l’emploi dans le pays et aussi faire des recommandations pour un relèvement post-Ebola, en faveur des entreprises.
L’un des  vice-présidents du CNP-Guinée, par ailleurs représentant de Mr Kaba Ansoumane Guiter a dans son intervention de circonstance remercié les uns et les autres au nom de son président, Ansoumane Kaba ‘’GUITER’’, dira que l’objectif de la démarche est de promouvoir le développement des entreprises durables et l’emploi décent pour prévenir les catastrophes de même nature et atténuer les effets de la crise Ebola.
Pour Mr Ibrahima Diané ‘’Ebola a été une catastrophe pour notre pays et aussi des pays voisins.

Il fallait donc qu’il ait à mon avis une réaction très forte de la communauté internationale pour accompagner les pays victimes de cette pandémie pour que le système économique ne s’effondre pas. Ça affecté le système économique et le système de santé. On a vu les limites de nos systèmes de santé. Donc, aujourd’hui c’est l’ensemble de ces éléments qui a été regroupés dans une étude qui va être restitué et permettrons à nous, secteur privé de nous outiller pour pouvoir redémarrer  et repartir sur de bon pied’’

Etaient présent au lancement de cet atélier, la coordinatrice du système des Nations Unies en Guinée, Séraphine Wakana,le représentant de la FOPAO,celui du BIT Dakar ,le représentant du ministère de l’Enseignement Technique ….

Lisez la réaction à chaud du vice président du CNP-Guinée 

Commentaires

1 commentaire

Laisser un commentaire