L’Inspecteur Général du Travail Dr. Alia CAMARA, a présidé une réunion de négociation entre le Syndicat et la Direction Générale de foret Forte autour d’une procédure de licenciement concernant 1169 employés de de Forêt Forte, en présence de l’Inspectrice générale Adjointe Madame Fabert Zénab CAMARA, et du responsable chargé des Conflits, Monsieur Marcel.
Après deux réunions à l’interne entre la Direction Générale et le Syndicat des travailleurs de Forêt Forte, un courrier est parvenu à l’inspection Générale du Travail pour examen, conformément à la procédure, dans une situation de licenciement pour motifs économiques visant 1169 employés.
Selon la Direction Générale de Forêt Forte, l’Entreprise est aujourd’hui dans l’incapacité de de faire face aux charges du personnel compte tenu de certains facteurs notamment économiques, engendrés par :
1- Le manque de mise en œuvre, des conventions avec l’Etat ;
2- L’augmentation des taxes sur les produits d’exploitation (400%) ;
3- L’exploitation artisanale occasionnant la concurrence déloyale
Sont entre autres éléments qui justifient la décision de la Direction Générale de Forêt Forte.
Dans un débat constructif, soutenu par des arguments concrets et solides, plusieurs variantes ont étés examinés à savoir :
– Empêcher la fermeture de l’Usine,
– Empêcher le licenciement collectif
– Diminuer le nombre à licencier
– Favoriser le reclassement des employés licenciés.
En attendant l’examen de ces questions par les deux parties des mesures ci-après on fait l’objet de consensus
1) Pas question de l’arrêt de l’Usine, ce qui est une bonne nouvelle ;
2) sursoir au licenciement en accordant un moratoire pour permettre à l’état de prendre des dispositions
3) pas de congé technique entre temps
4) 700 employés pourraient rester et être soumis en un plan de programmation de travail selon les besoins de l’entreprise durant les périodes de Janvier, Février e Mars 2018.
L’Inspecteur général Dr Alia Camara, a remercié tous les participants pour le bon déroulement de cette rencontre tout en souhaitant un dénouement heureux à la suite de la négociation.
Nous y reviendrons

 

Commentaires

Laisser un commentaire