Guinéennes et guinéens, mes chers compatriotes.

Dans quelques heures, l’année 2018 remplacera 2017. C’est un basculement important pour la Guinée, pour l’Afrique et pour le Monde entier. Nos premières pensées en cet instant ci vont à tous ceux qui nous ont quittés durant l’année 2017. Que leurs âmes reposent en Paix et que leurs profondes aspirations pour notre pays, qu’ils n’ont pu voir combler soient prises en compte par ceux qui vivent encore.

Nous pensons à tous les malades, hospitalisés ou à domicile, qui n’auront pas la joie de célébrer l’avènement du nouvel An. Nous leur exprimons nos ardents souhaits de prompt rétablissement. Nous pensons également à tous ceux qui, appelés par le devoir, seront à leur poste de travail au moment où l’année nouvelle est célébrée : Médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, matrones, policiers, gendarmes, militaires, douaniers etc.

Notre pays, la Guinée, continue à faire face au même défi depuis son accession espérée à la démocratie. Le temps s’écoule irréversiblement alors que le guinéen ne voit pas encore la lumière au bout du tunnel. L’insécurité marquée du sceau des enlèvements de toutes sortes, la précarité des conditions de vie, le manque d’énergie et d’eau potable ainsi que tous les maux qui assaillent les secteurs de l’éducation, des mines, de la Justice, de l’agriculture et de la Santé constituent le lot quotidien des guinéens.

Pour relever tous ces défis, nous ne devons pas nous contenter de nous plaindre ; nous devons plutôt soumettre à la religion de notre volonté, par l’intelligence, la sincérité et surtout l’unité, ces défis qui doivent, in fine, primer en vue de créer un meilleur cadre de vie pour le guinéen. La corruption, à la foi morale et matérielle, est le pire des maux qu’il faudra vaincre. Cela exige courage, méthode et unité de tous ceux qui souhaitent le meilleur pour la Guinée.

Je lance un appel à tous les guinéens patriotes, pour transcender les clivages ethniques, rejeter les égoïsmes de quelques ordres qu’ils soient, en vue de donner à notre Peuple le bonheur auquel il aspire.

Enfin, notre contribution, à l’épanouissement de l’Afrique et au changement du monde, dépendra exclusivement de notre succès à vaincre nos propres faiblesses.

Puisse l’année 2018 nous ouvrir cette voie !

Mon épouse et toute ma famille se joignent à moi pour souhaiter bonne et heureuse année à toutes et à tous !

Lansana Kouyaté 

2 COMMENTAIRES

  1. […] Guinéennes et guinéens, mes chers compatriotes. Dans quelques heures, l’année 2018 remplacera 2017. C’est un basculement important pour la Guinée, pour l’Afrique et pour le Monde entier. Nos premières pensées en cet instant ci vont à tous ceux qui nous ont quittés durant l’année 2017. Que leurs âmes reposent en Paix et que leurs profondes […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here