Depuis des mois de l’année 2017, les tensions entre Aboubacar Soumah, Secrétaire Général Adjoint du SLECG et ses alliés d’une part et de ‘autre part le gouvernement guinéen sont au plus haut.
Après un débrayage du principal meneur de la grève passée,Aboubacar Soumah compte revisiter le passé pour dit-on se battre pour l’amélioration des conditions de précarité dans laquelle vivent les professionnels de l’enseignement sur le territoire guinéen.
Parlant de son exclusion par ses camarades du SLECG et de l’USTG,le syndicaliste Soumah minimise la mesure qu’il juge insensée et inappropriée.
Pour Soumah,’’Nous avons été élus ensemble par le même congrès et par les élus à la base, ces gens-là n’ont aucune qualité de m’exclure de la structure syndicale. C’est simplement de la manipulation du gouvernement. Mais ils verront le mois de février renchérit Soumah Aboubacar au bout du fil.
Ce que le gouvernement ignore les Mbemba Soumah et Sy Savané ne sont plus les représentants écoutés à la base, ils ont perdu tout contact avec la base et le syndicat, c’est la représentativité, c’est la base et j’avoue que cette base est avec moi et j’assumerai cette confiance placée en moi.
Yacine .S pour Actuconakry.com / Tel : 666 08 35 26

Commentaires

1 commentaire

  1. […] Depuis des mois de l’année 2017, les tensions entre Aboubacar Soumah, Secrétaire Général Adjoint du SLECG et ses alliés d’une part et de ‘autre part le gouvernement guinéen sont au plus haut. Après un débrayage du principal meneur de la grève passée,Aboubacar Soumah compte revisiter le passé pour dit-on se battre pour l’amélioration des conditions […] Lire la suite … […]

Laisser un commentaire