A l’occasion des élections communales tenues ce dimanche 04 février en guinée, le coordinateur du comité d’appui aux élections à Matoto et à Fria en faveur du RPG-AEC, le parti au pouvoir et ses alliés, savait qu’il avait du chemin à parcourir pour épuiser son agenda hyper chargé dans ces deux localités pourtant très distantes.
Le vendredi soir après avoir essuyé une attaque de militants qu’on dit être ceux de l’UFDG, Aboubacar Makhissa, a continué à Fria où il passé la nuit, afin dit-il, de s’assurer au détail près de l’application de la préparation du scrutin par son parti, le RPG-Arc-en-ciel.
Le Directeur national des impôts, très tôt le matin du vote, s’est fait un quartier général dans le centre-ville de la préfecture, où il a coordonné l’évolution du processus électoral sur le terrain au compte de son parti.
De là-bas, Makhissa a mis le cap sur Matoto à Conakry, où il a accompli son devoir civique, où les tendances lui imposent un suivi régulier de l’application de la stratégie liée à la mobilisation des électeurs pour le vote.
Au sortir de son bureau de vote, qui se trouve dans l’enceinte de l’école primaire de Sangoyah , le patron de l’administration fiscale, a appelé les guinéens à voter pour faire un choix utile.
« J’ai le sentiment d’un devoir accompli après des mois de campagne en faveur de mon parti, le RPG-Arc-en-ciel. C’est un acte indispensable pour la vitalité de la démocratie.  J’invite les guinéens à un vote utile, pour que nos prochains maires qui seront élus, incarnent et travaillent pour le développement à la base. Je salue le calme et la sérénité qui caractérisent ces élections, cela prouve à suffisance la maturité démocratique du guinéen. Je suis content de constater que partout où je suis passé, de Fria à ici à Matoto, tout se passe bien, aucune fausse note n’a été signalée »
A rappeler que depuis 2005, les guinéens attendaient ces élections pour renouveler leurs dirigeants à la tête des différentes communes du pays.
Alhassane Sidibé
Attaché média DNI

Commentaires

1 commentaire

  1. […] A l’occasion des élections communales tenues ce dimanche 04 février en guinée, le coordinateur du comité d’appui aux élections à Matoto et à Fria en faveur du RPG-AEC, le parti au pouvoir et ses alliés, savait qu’il avait du chemin à parcourir pour épuiser son agenda hyper chargé dans ces deux localités pourtant très distantes. […] Lire la suite … […]

Laisser un commentaire