Ils sont encore dans la rue du côté de Bambéto-Hamdallaye ces jeunes révoltés qui règnent en maîtres des lieux.
En colère, ces jeunes protestent contre les irrégularités dénoncées par le Président de l’UFDG au cours du vote pour les élections communales du 4 février 2018.
A l’instant, ils brûlent des pneux sur la chaussée, empêchent la libre circulation des personnes.

Y. Sylla pour Actuconakry

1 commentaire

  1. […] Ils sont encore dans la rue du côté de Bambéto-Hamdallaye ces jeunes révoltés qui règnent en maîtres des lieux. En colère, ces jeunes protestent contre les irrégularités dénoncées par le Président de l’UFDG au cours du vote pour les élections communales du 4 février 2018. A l’instant, ils brûlent des pneux sur la chaussée, empêchent […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here