Si par endroit, la percée fulgurante des candidats indépendants reste un non événement,à Siguiri, elle poserait toute sorte d’équation et impose au président du bureau de vote des explications.
A Falama, un district située à 7 km de la ville dit-on,le Président du bureau de vote a été convoqué au siège du parti au pouvoir pour s’expliquer sur ces résultats obtenus dans son bureau où le candidat indépendant Dr Moussa oriya Katia s’est classé 2ème avec 220 voix contre 266 voix du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel au compte du scrutin du 4 février 2018.
Le président de district de falama appelé falama dandan  joint au téléphone confirme l’information et précise  » hier j’ai été convoqué au siège du parti ,le RPG ARC-EN-CIEL , Et, là  j’ai reçu toutes les injures de la part  des responsables du parti, j’ai été menacé de destitution ,ils disent que Dr Moussa ne devait pas avoir plus de 20 voix.
« Aujourd’hui je suis sérieusement menacé,mais ce n’est pas moi qui ai dit aux gens de voter pour Dr Moussa. Alors je m’en fous conclut notre interlocuteur.
Le directeur de campagne du parti au pouvoir à Siguiri,Aboubacar Sidiki camara joint par nos soins dit que, le monsieur en question n’a jamais été convoqué, ni interrogé de façon formelle.
À Siguiri MR le journaliste, il n’y a pas match, je vous confirme ici la victoire écrasante du RPG Arc-en-ciel dans tous les bureaux de vote.

Karinkhan Magassouba pour Actuconakry : Tel : 666 08 35 26

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here