Le paisible village de Kalinko s’est réveillé sous le choc hier matin. A cause d’une attaque ciblée sur des domiciles privés  par des individus mal intentionnés sous le seul prétexte que le parti au pouvoir préparerait une fraude électorale à Kalinko (Dinguiraye )
Aux dires de sa sœur jumelle rencontrée par les soins de votre quotidien en ligne Actuconakry dans un quartier de la banlieue de Conakry, Mme Fanta Diané,  est cette jumelle qui a vu ses 4 enfants calcinés par le feu de la colère humaine pour des intérêts politiques.
Mme Diané, sa sœur jumelle en larmes affirme que sa sœur jumelle est fraîchement venue de la Côte-D’ivoire afin de partager quelques jours avec leur maman et les enfants.
Elle n’a pas de carte d’électeur, donc ce vote ne l’intéressait même pas car elle réside en à Abidjan avec son mari.Ainsi prend fin la vie de ses enfants à Kalinko.
 Par ailleurs, selon des informations reçues par notre interlocutrice qui n’est autre que la jumelle à Mme Fanta Diané,les enfants ont été réveillés dans leur sommeil par la fumée ; ils auraient même tenté de forcer la porte à s’ouvrir, mais en vain. Les secours étant inexistant, ils ont fini par être asphyxiés par la fumée qui se dégageait de la chambre.
Des morts trop douloureuses, atroces même, pour des enfants innocents que des adultes.

Prochainement : L’intervention de la grand-mère des enfants calcinés qui suit des soins médicaux dans un centre hospitalisé.

Alpha Sidimé pour Actuconakry.com :Tel : 622 56 56 67

Commentaires

Laisser un commentaire