Du complexe scolaire Hoggo MBouro en passant par le collège Konkola via le collège Thiendel jusqu’au lycée Wourro, les enseignants n’ont pas répondus présents à ce premier jour de la grève illimitée déclenchée par le syndicaliste Aboubacar Soumah et compagnons de lutte. Dans ces différents établissements scolaires publics sillonnés, seuls les responsables étaient sur les lieux, des lieux sous silence cimetière.
Au collège Konkola par exemple, seul directeur des études donnait cours dans une classe de la 7ème Années avec un faible effectif.
Devant ledit établissement scolaire, des élèves massés en groupe se sont exprimés « nous sommes derrière notre école, c’est parce que les professeurs ne sont pas venus. Certains sont venus d’autres par contre non.
Les responsables de notre école eux sont là. On avait dit que c’est aujourd’hui le premier jour de la grève. Nous demandons au gouvernement et aux syndicats de s’entendre pour ne pas que nous les élèves perdent cette année.
Certains d’entre nous doivent faire les examens ; si on n’étudie pas ce n’est pas bon », a laissé entendre des élèves au micro dactuconakry.com.
Par contre dans les écoles primaires publiques comme Kouroula 1 et 2 n passant par Bowloko, certains écoliers étaient visibles dans les salles de classes avec leurs instituteurs ou institutrices en train de faire cours.
Aux environs de 10 heures, des élèves ont pris dassaut la rue pour se faire entendre. Pierres et autres projectiles à la main, ces élèves mécontents scandaient des slogans hostiles au chef de lEtat, Alpha Condé et au ministre de léducation nationale, Ibrahima Kalil Konaté : « Alpha Zéro, Ibrahima Kalil Zéro ». Ils ont finis par brulés des pneus, érigés des barricades au niveau du rond Point de Hoggo MBouro. Aucun incident na été enregistré au moment ou nous mettions cet élément sous presse dans la cité de karamoko Alpha de Labé.
Labé, Boubacar Timbo Diallo,Correspondant Actuconakry

Commentaires

1 commentaire

  1. […] Du complexe scolaire Hoggo MBouro en passant par le collège Konkola via le collège Thiendel jusqu’au lycée Wourro, les enseignants n’ont pas répondus présents à ce premier jour de la grève illimitée déclenchée par le syndicaliste Aboubacar Soumah et compagnons de lutte. Dans ces différents établissements scolaires publics sillonnés, seuls les responsables étaient sur les […] Lire la suite … […]

Laisser un commentaire