Conakry, le 14 Février 2018 – Mardi 13 février 2018 s’est tenue, au Palais de la Colombe, sous la présidence de SEM le Premier Ministre, une réunion de concertation avec pour participants :
–  Le Ministre d’Etat, Ministre Conseiller Personnel du Président de la République de Guinée ;
–  Les Ministres d’Etat en Charge de la Défense et de la Sécurité ;
–  Les Ministres en Charge du Travail, de l’Education nationale, de la Communication et de l’Administration du Territoire ;
–   Les membres du cabinet de son excellence Monsieur le Premier Ministre ;
–  L’Inter centrale CNTG/USTG et l’intersyndicale syndicale FSPE/SLECG
–         La Fédération Guinéenne des Parents d’Elèves et des Amis de l’Ecole (FEGUIPAE) ;
–         Les organisations patronales CPEG, CNPG, PAG
–         L’Inspecteur Général du Travail ;
L’objet de la réunion était de faire le point de la crise qui perturbe le système éducatif guinéen dans le contexte particulièrement sensible de proclamation des résultats des dernières élections communales.
Après l’introduction de SEM le Premier Ministre et à sa demande, les différents intervenants, au nom de leurs entités respectives ont unanimement condamné le mot d’ordre de grève lancé par la faction dissidente du SLECG. Cette situation a entrainé la mort de deux compatriotes, perturbé des cours dans plusieurs établissements scolaires et a provoqué des incidents graves, compromettant la quiétude sociale et menaçant la sécurité des citoyens.
Le Gouvernement a ensuite fait un point sur le déroulement de la grève et les mesures déjà prises pour trouver une solution à la crise. Il a rassuré qu’il garde un œil attentif sur le respect des textes en vigueur. Le gouvernement a également confirmé que la première tranche de 10% sur les 40 prévus sera effectivement payée en fin Février 2018, conformément au protocole d’accord du 09 Octobre 2017.
Au terme de plusieurs échanges, il a été convenu d’une part d’assurer la reprise effective des cours dans tous les établissements scolaires, d’autre part de faire respecter les textes en vigueur par tous les partenaires sociaux. A cet effet, une série de mesures a été adopté :
  1. Chaque structure se chargera d’informer ses membres des dispositions envisagées pour garantir une reprise sécurisée des cours ;
  2.   Monsieur l’Inspecteur Général du Travail en sa qualité de Médiateur invite les syndicalistes dissidents du SLECG à un entretien d’information et d’échanges pour un dénouement de cette crise.
  3. La FEGUIPAE se propose également de rencontrer la même frange dissidente du SLECG pour favoriser un apaisement de la situation.
  4.  La FEGUIPAE tiendra des assemblées générales dans toutes les écoles afin de sensibiliser les parents d’élèves et de partager avec eux toutes les informations relatives à la crise actuelle.
  5. L’ensemble des participants s’engage à mener une campagne de communication afin que les populations soient correctement informées de tous les aspects du dialogue social et des acquis obtenus dans ce cadre.
Enfin, un appel est lancé aux enseignants et enseignantes de Guinée pour la reprise normale des cours.
Pour l’inter-centrale CNTG/USTG                              
Mamadou Issa Dillé DIALLO
Mr. Louis M’Bemba SOUMAH
Pour le Gouvernement
Mr Damantang Albert CAMARA
Pour l’Intersyndicale FSPE/SLECG                    
Mr Amara Balato KEITA
Dr. Souleymane sy SAVANE
Pour le Patronat
Hadja Aissatou Gnouma TRAORE, CPEG
Mr.Ismael KEITA, PAG
Mme Lucrece CAMARA, CNPG
Pour la FEGUIPAE                                               
El hadj Babady KALISSA
Pour la mediation
Dr. Alia CAMARA, Inspecteur Général du Travail

 

Commentaires

1 commentaire

  1. […] Conakry, le 14 Février 2018 – Mardi 13 février 2018 s’est tenue, au Palais de la Colombe, sous la présidence de SEM le Premier Ministre, une réunion de concertation avec pour participants : –  Le Ministre d’Etat, Ministre Conseiller Personnel du Président de la République de Guinée ; –  Les Ministres d’Etat en Charge de la Défense et […] Lire la suite … […]

Laisser un commentaire