Hier mercredi 21 février, un présumé auteur des violences de Kalinko, dans Dinguiraye, a été arrêté dans le quartier Mohomou, commune urbaine de N’zérékoré, au sud de la Guinée, en Guinée forestière.
Aboubacar Diallo, c’est son nom, a été arrêté dans la famille de sa sœur, selon le directeur régional de la police de N’zérékoré Elhadj Moussa Condé.
Interrogé, le présumé suspect Aboubacar Diallo a nié les faits. Pour lui, il fait plutôt partie des victimes de ces violences de Kalinko qui ont fait quatre morts.
« Je suis une victime de ces violences post-électorales. Ce jour, j’ai perdu beaucoup de mes biens. Moi, je n’ai commis aucun crimes » s’est-il défendu.
Ces affrontements d’une rare violences ont causé des pertes en vies humaines et provoqué d’importants dégâts matériels. Plus d’une cinquantaine de personnes ont été déjà interpellées et attendent d’être situées sur leur sort.
Avec mediaguinee ,Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

1 commentaire

  1. […] Hier mercredi 21 février, un présumé auteur des violences de Kalinko, dans Dinguiraye, a été arrêté dans le quartier Mohomou, commune urbaine de N’zérékoré, au sud de la Guinée, en Guinée forestière. Aboubacar Diallo, c’est son nom, a été arrêté dans la famille de sa sœur, selon le directeur régional de la police de N’zérékoré […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here