Pour la seule année de 2017, la demande d’asile des ressortissants guinéens enregistrée par les autorités belges est estimée à plus de 900, a déclaré jeudi le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration du Royaume de Belgique, Theo Francken, lors d’une conférence de presse.
En visite de travail en Guinée, le secrétaire d’Etat belge a rencontré les autorités guinéennes au plus haut niveau dont le président de la République, Alpha Condé, pour discuter de la question sur la migration des Guinéens en Belgique.
Selon lui, pour le seul mois de janvier 2018, plus de 100 demandes d’asile ont été enregistrées par les autorités belges.
Ces statistiques placent ainsi la Guinée au top 5 des pays pourvoyeurs de demandeurs d’asile en Belgique aux côtés des pays en guerre tels que la Syrie, l’Afghanistan ou l’Irak.
« Le constat est alarmant d’autant plus que bon nombre de ces demandes sont injustifiées ou composées de fausses déclarations », a regretté M. Francken.
Toutefois, le secrétaire d’Etat belge a affirmé que la migration dans son pays est encouragée si elle se fait dans un cadre légal.
Selon lui, loin du paradis qu’ils cherchent, les Guinéens en situations irrégulière en Belgique vivent généralement dans une grande précarité économique et sociale.
Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre le phénomène de migration irrégulière, le gouvernement belge collabore avec la Guinée pour le traitement des cas et éventuellement pour le retour volontaire ou involontaire des certains cas irréguliers.
C’est dans cette dynamique que la Belgique a décidé d’ouvrir son ambassade en Guinée en 2016 et surtout de financer des projets porteurs d’emplois à hauteur de 75 millions d’euros, couvrant la période de 2016-2020.
De même, une vaste campagne de sensibilisation et d’information sera menée par les deux gouvernements dans le but de dissuader les éventuels candidats à l’immigration clandestine.
Selon les autorités belges, plus de 10.000 Guinéens habitent aujourd’hui légalement et correctement la Belgique.

http://french.china.org.cn

 

1 commentaire

  1. […] Pour la seule année de 2017, la demande d’asile des ressortissants guinéens enregistrée par les autorités belges est estimée à plus de 900, a déclaré jeudi le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration du Royaume de Belgique, Theo Francken, lors d’une conférence de presse. En visite de travail en Guinée, le secrétaire d’Etat […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here