La pose de la première pierre pour la construction de l’hôtel du tourisme de Labé a eu lieu ce samedi 24 février 2018. Une cérémonie présidée par le ministre d’Etat, ministre de l’hôtellerie du tourisme de l’artisanat, Thierno Ousmane Diallo. Il avait à ses cotés certains cadres de son département, le gouverneur de la région administrative de Labé Sadou Keita, le préfet Safiuolaye Bah et son homologue de pita, El Hadj Ibrahima Barry, on pouvait noter la présence des autorités religieuses, les responsables de la santé, les services de sécurité et les citoyens de la cité sainte de Karamoko Alpha Mo Labé.
Ce centre hôtelier de R* 2 sera composé de 36 chambres, 2 suites, un centre de loisir, un parking, 2 piscines à savoir une piscine pour adultes et une autre pour enfants. Les travaux dont le cout de réalisation s’élève à quatre milliards cinq cent millions de francs guinéens (4.500.000.000 se feront dans un délai de 2ans. Des travaux d’exécution qui sont confié à l’entreprise ARCHI – OFFICE Sarl.
L’ingénieur, Mamadou Bhoye Diallo a promis de respecter les normes du plan de construction de cet hôtel du tourisme et de tout mettre en œuvre pour être dans le délai imparti.
Les autorités  administratives de Labé par la voix du gouverneur et au nom des populations bénéficiaires de ce chantier de construction de l’hôtel du tourisme ont dit tout leur reconnaissance l’endroit du gouvernement guinéen pour le lancement de ces travaux. Avant de promettre d’aider pour le bon déroulement des travaux.
Pour le ministre guinéen de l’hôtellerie du tourisme et de l’artisanat, cette action de construction de l’hôtel du tourisme est une vision du chef de l’Etat Alpha Condé et de son gouvernement afin de rendre fréquentable la guinée par les partenaires mais aussi donné un cadre idéal de vie socio économique aux guinéens.
C’est par des prières et bénédiction que la cérémonie de pose de la première pierre des travaux de construction de l’hôtel du tourisme de Labé a pris fin.
Labé, Boubacar Timbo Diallo.        

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here