Son procès s’est tenu en chambre de conseils au tribunal de première instance de Labé, ce mardi 27 février 2018. La file MD dont la vidéo de sextape fait la une des journaux était accusée d’atteinte à la pudeur.
Une plainte qu’a porter  la section des mœurs du commissariat central de la police de Labé.
D’après le juriste, Maitre Mouley Ismaël Diallo, le juge en charge du dossier, après analyse a décidé de relaxer la fille pour délit non constitué. Car la fille a affirmé ne pas être l’auteur de la divulgation de la vidéo sur les réseaux sociaux, vidéo dans laquelle la fille MD montre ses parties intimes en guise d’amour pour son petit ami.
Suite à sa diffusion ,elle a été incarcérée à la prison civile de Labé depuis la semaine dernière.
Pour l’heure aucune trace de la personne qui aurait divulgué la vidéo de sextape sur les réseaux sociaux.
Aux dernières nouvelles , la famille de la victime est vidée de la concession où elle se trouvait depuis la diffusion sur les réseaux sociaux.
Labé, Boubacar Timbo Diallo.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here