La police met le grappin sur un bandit dans une attaque armée à Labé
Le présumé malfrat mis aux arrêts, Sadou Diallo déclare que c’est après avoir constaté le décès de son ami, Dian Doua Kanté qu’il a vite couru pour aller informer les parents à Madina Goro, dans la sous préfecture de Taran Bally la mort de leur fils. C’est de là que les parents de son défunt ami ont mis la main sur lui, l’attaché et bastonner avant d’informer aussitôt les services de sécurité qui n’ont pas tardé à rallier les lieux.
Transporté au commissariat central de la police de Labé, le présumé malfrat a été auditionné.
Dans son audition il explique : « Dian Doua m’a laissé au maquis et il nous a dit qu’il vient quelque part. C’est de là-bas qu’il a été fusillé. Ainsi suis allé trouver son corps sur le lieu et directement j’ai utilisé sa moto pour aller informer ses parents de son décès. c’est de là, la fin de ma course.
Au micro de votre quotidien, Actuconakry.com, le présumé bandit arrêté, Sadou Diallo, avoue que c’est en prison qu’il s’est connu avec Dian Doua Kanté. Ce dernier a été le premier à sortir de la maison. Sadou Diallo poursuivant affirme que c’est quand il est sorti lui aussi de la prison qu’il s’est rencontré avec son ami, Dian Doua Kanté et ils sont partis ensemble à la maison.
«  J’ai été arrêté à Mali et condamné pour 2 ans de prison à Labé lors des violences  survenues au temps du colonel Issa.
Le jeune présumé hors la loi soutient qu’il na jamais utilisé une arme à feu lors de ses opérations. Tout de même il avoue avoir mené des opérations de vol avec son ami tué, Dian Doua Kanté.
La dernière opération date s’est faite quartier Daka,une  opération au cours de laquelle, ils ont emportés des marchandises et plusieurs autres objets de valeurs dans une boutique.
Il faut rappeler que dans la nuit du 28 février au 1er mars 2018, des échanges de tirs de coup de feu ont eu lieu à Dow Saré, dans la commune urbaine de Labé entre les gardiens des magasins et un groupe de bandit armés. Echanges au cours desquels, le présumé malfrats Dian Doua Kanté a été mortellement atteint d’une balle dans son abdomen.
Quant au jeune présumés bandit complice, Sadou Diallo, il a été déféré ce vendredi à la justice et séjourne en attendant son procès, à la prison civile de Labé.
Labé, Boubacar Timbo Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here