Les élèves du préscolaire et scolaire vont encore attendre à la maison pour cause dit-on de grève des enseignants déclenchée depuis le 12 février 2018 par cette partie dissidente du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée).
Le SLECG version Aboubacar Soumah est catégorique. « La grève continue, et elle continuera tant qu’il n’y aura  le paiement des 40% avec effet rétroactif.
Pour le moment, nous n’avons rien obtenu et rien de ce que nous demandons au gouvernement.
Alors ! le mot d’ordre de grève ne sera pas suspendu.  » a laissé entendre au bout du fil de notre reporter le principal meneur de la grève en cours depuis le 12 février 2018.
Par ailleurs, les négociations vont se poursuivre demain au palais du peuple a indiqué une source proche du gouvernement.
Affaire à suivre!

Actuconakry. com

2 COMMENTAIRES

  1. […] Les élèves du préscolaires et scolaires vont encore attendre à la maison pour dit-on grève des enseignants déclenchée depuis le 12 février 2018. Le SLECG version Aboubacar Soumah est catégorique. « La grève continue, et elle continuera tant qu’il n’y aura  le paiement des 40% avec effet rétroactif. Pour le moment, nous n’avons rien obtenu et […] Lire la suite … […]

  2. […] Les élèves du préscolaire et scolaire vont encore attendre à la maison pour cause dit-on de grève des enseignants déclenchée depuis le 12 février 2018 par cette partie dissidente du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée). Le SLECG version Aboubacar Soumah est catégorique. « La grève continue, et elle continuera tant qu’il n’y […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here