La Basse Guinée a-t-elle fait son choix pour la présidentielle de 2020 ? Si l’on en croit la vidéo qui circule depuis des jours sur la toile, on pourrait répondre par un oui. Lors d’une rencontre à Forécariah ou Koba (c’est selon les internautes) en présence du ministre d’Etat Ibrahima Kassory Fofana, des voix autorisées ont annoncé que la Basse Côte se rangera derrière Kassory Fofana lors de la conquête de Sékhoutouréya en 2020. Elles ont avoué que cela ne sera possible que quand tous les Basse-côtiers acceptent de se mobiliser derrière M. Fofana. Comment le réussir ? La stratégie est toute simple mais prometteuse. Il est prévu de faire des colas pour aller rencontrer le Manding (peuples n’ko), le plus grand réservoir électoral du pays, pour un soutien au fils Kassory qui, selon ces sages, n’a jamais trahi le président Alpha Condé.
« (…) Nous allons bientôt nous retrouver à Kindia, la capitale de la Basse Guinée. (…) Ce n’est pas contre le président Alpha Condé. (…) Lansana Conté a régné longtemps sur la Guinée, nous l’avons pas humilié. Nous allons travailler sur un programme qui va intéresser les jeunes : l’agriculture. C’est le travail de la terre que nous connaissons. On ne connaît pas la chienlit. Nous allons te (Kassory, ndlr) soumettre cela via le président Alpha Condé pour qu’il nous aide. Nous n’allons pas jouer avec le pouvoir d’Alpha Condé et nous n’accepterons pas qu’on joue avec son pouvoir. Mais, nous allons faire des colas et aller vers les chefs maninka (une des trois principales ethnies du pays) pour leur dire de nous aider à conquérir le pouvoir en 2020 ».

Lu sur Mediaguinee

Suivez ci-dessous, la vidéo amateur…

https://www.youtube.com/watch?v=7KQBQV5Y8Tg

1 commentaire

  1. […] La Basse Guinée a-t-elle fait son choix pour la présidentielle de 2020 ? Si l’on en croit la vidéo qui circule depuis des jours sur la toile, on pourrait répondre par un oui. Lors d’une rencontre à Forécariah ou Koba (c’est selon les internautes) en présence du ministre d’Etat Ibrahima Kassory Fofana, des voix autorisées ont […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here