Soucieuse de son image à la télévision chaque soir, la ministre des travaux publics au four et au moulin même pour le rôle d’un chef de section dans une subdivision dame Oumou Camara ne rate plus l’occasion.
Forte surprise dans le territoire de wassoulou ce samedi 7 avril 2018
La visite du ministre de la ministre des travaux publics, Mme Oumou Camara, a été désavouée à Mandiana par les jeunes.

En effet un boycott total de l’activité de la ministre  a subitement surpris plus d’un dès l’arrivée de la ministre avec sa délégation dans laquelle figuraient des marocains pour dit-on faire des études de faisabilité du pont  de bada dans la commune urbaine de Mandiana.
Protestant contre ce qu’ils ont qualifié de manque de considération de la ministre Oumou Camara, les jeunes de Mandiana ont simplement boycotté leur ministre et sa suite devant Dieu et public de la commune urbaine.

Dans leurs propos hostiles, ils ont dénoncé l’attitude de Oumou Camara qui aurait bloqué tout le processus de finition du bitumage de la route entamé depuis 2015 avec GUITER SA.
Des jeunes furieux et remontés contre la ministre se confient dans la foulée en ces termes «  Ces études de faisabilité sont faites depuis 2014, l’entreprise GUITER SA avait commencé le bitumage même de la route, c’est l’arrivée de cette dame qui a tout bloqué pendant que nous souffrons ici de cet arrêt sans fondement »
« Quelle étude de faisabilité veut-elle nous annoncer ici ?,qu’elle débloque simplement ce qu’elle a bloqué depuis 2015 pour que Mandiana sorte de ces poussières » conclu un autre remonté dans la foulée depuis le préfet et autorités gouvernementales.
Face au refus catégorique des jeunes de recevoir Mme Oumou Camara et sa suite,les sages de Mandiana ont à leur tour exprimé leur désarroi à la ministre au centre de cette accusation d’avoir bloqué les travaux depuis 2015.
En clair,la ministre et sa suite ont simplement rebroussé chemin sur la pointe des pieds pour dit-on revenir vers ces jeunes remontés.
Diakité Aboubacar depuis Mandiana pour Actuconakry.com /Tel : 657 36 36 26

 

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE