A siguiri centre, le décor et l’odeur restent nauséabonde avant  l’annonce des premières pluies.On voit un peu partout des ordures et des eaux usées sur tous les trottoirs.
Des quartiers commencent déjà à patauger dans l’insalubrité et la saleté.

A siguiri centre, même les voitures ont du mal à traverser.Les charretiers sont obligés de contourner des montagnes d’ordures . Mais le plus intriguant, ce sont les tables et tentes placées à coté des saletés. Ils sont nombreux, ces vendeurs, à étaler leurs marchandises sur le trottoir et sur tout au long du marché.
Seul coupable de ce rejet reste la délégation spéciale qui aurait d’autres chats à fouetter que de s’occuper de cette autre source de maladie.

Mory Sangaré,Correspondant de Actuconakry.com

Commentaires

1 commentaire

  1. […] A siguiri centre, le décor et l’odeur restent nauséabonde après à l’annonce des premières.On voit un peu partout des ordures et des eaux usées sur tous les trottoirs. Des quartiers commencent déjà à patauger dans l’insalubrité et la saleté. Dans cette partie de la banlieue, même les voitures ont du mal à traverser.Les charretiers sont […] Lire la suite … […]

LAISSER UN COMMENTAIRE