Le focus de la communication actuelle du gouvernement sur la problématique des subventions vise simplement à préparer les mentalités à accepter son projet d’augmentation du prix du carburant et des factures d’électricité. C’est une stratégie qui consiste à faire payer par le contribuable les contre-performances économiques du clan mafieux qui nous dirige.
Sinon voici cinq mesures efficaces qu’un gouvernement responsable pouvait prendre sur le court terme pour ramener l’équilibre sans que cela ne fatigue la population :
1) Réduire le train de vie de l’État
2) Lutter plus efficacement contre la corruption et le détournement des deniers publics
3) Arrêter les exonérations affairistes au niveau du cordon douanier
4) Mettre plus de rigueur et de discipline dans l’exécution du budget
5) Interdire les exceptions dans le paiement des prestataires de l’État surtout que celles-ci sont accordées selon des critères de proximité politique ou clientélistes.
Après le passage de la mission d’évaluation périodique du FMI et la mise à nu de la gestion catastrophique du pays, tous les mensonges sur les résultats économiques et les projets d’investissement à coût de milliards chinois et européens ont été révélés au grand jour.
Maintenant, les responsables de cette situation veulent se tourner encore vers la population pour lui demander de prendre en charge la facture de leur malhonnêteté et de leur médiocrité.
De toutes les façons, le gouvernement peut pleurnicher comme ça lui convient. Mais ne tombons pas dans son piège en consommant n’importe quel discours.
Vigilance et détermination !
Aliou BAH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here