A Siguiri, l’histoire d’une lutte acharnée que se livrent deux concurrents pour le contrôle d’un espace de moto-taxi devient un véritable casse ou épine dans le plat des autorités préfectorales à tous les niveaux.
 Au-delà de leurs ambitions et de leurs parcours très différents, un terrible secret  les éloigne de manière inéluctable..Seul point commun entre l’ancien bureau piloté par Bourlaye Diallo et Camarala moto taxi : l’immensité de leurs rêves et leur grand amour pour un même  champ d’application, Siguiri.
Pendant que l’ancien bureau continue de la plus belle manière à mener ses activités avec ses conducteurs de taxi-motos, Camarala taxi-moto est sommé d’arrêter toutes ses activités dans la préfecture de Siguiri jusqu’à nouvel ordre malgré toute la documentation dûment signée des autorités compétentes pour son installation dans les 5 préfectures dont Siguiri.
Malgré le respect de cette décision préfectorale, camarala taxi-moto continue de subir des arrestations par la police dans son camp.
Des hauts responsables de Camarala Taxi-moto ont été arrêté par la police dans un réceptif hôtelier : à savoir Kaba Kabinet ,Mamady Dioubaté.
Aux dernières nouvelles, ils sont transférés à la prison civile de Siguiri en attendant les conclusions d’une négociation engagée par le groupe des syndicalistes piloté Manden Bakary.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here