Nombreux, très nombreux sont les guinéens, maliens  jeunes, vieux, hommes, femmes et enfants, à se lancer dans cette activité hautement lucrative mais aussi assez dangereuse, qui permet aux tenants de nourrir leurs familles et de scolariser leurs enfants. Cette activité importée d’ailleurs pourtant interdite par le gouvernement Said Fofana refait surface au vu et au su de tout le monde (Citoyens,douaniers,..)  à l’extrême frontière.
Pour mettre fin à ce drame qui décimait les populations, l’Etat a mis à contribution la force économique (douane)  qui éprouve au contraire de la peine à régenter le secteur.
« Nous ne nous laisserons pas faire. Je suis diplômé de l’université Gamal . Faute d’emploi, je me suis lancé dans cette activité entre le mali et la guinée  avec laquelle je m’en sorts aisément. Chaque jour, nous affrontons les policiers, les douaniers et les gendarmes, ils viennent parfois pour emporter nos marchandises, ce qui représente pour nous des pertes énormes. Nous sommes décidés à ne jamais baisser les bras, s’ils continuent, nous mettrons en place nous- aussi des dispositifs pour les contre-carrer .C’est  ce que nous faisons d’ailleurs et ça marche » confiait dans un sourire de moquerie un malien autour de ses bidons bien remplis du carburant guinéen dans ce village  situé à une Soixantaine de km de la ville de siguiri ( faradamani) à l’extrême frontière de Siguiri.
Malgré les efforts consentis par les autorités de conakry,cette activité pourtant interdite se poursuit de la plus belle manière devant Dieu et sous les yeux impuissants des citoyens de la localité .
Cette fraude massive parfois diurne échappe-t-elle à la douane guinéenne postée à Siguiri ?
Nous donnons notre langue au chat
Moustapha Kaba de passage à Kourémalé pour Actuconakry.com/Tel : 657 36 36 26

 

2 COMMENTAIRES

  1. C’est vrai la douane est largement impliquée dans ce jeu, comment est-ce que cela est possible si les douaniers ne sont pas impliqués.

  2. Malheureux pour notre pays qui se cherchera longtemps des mains de nos douaniers ……

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here