Accusée d’avoir eu des rapports sexuels en plein Ramadan, une femme a été rouée de coups au Maroc.
L’affaire fait grand bruit au Maroc. Il s’agit du cas d’une femme qui, accusée d’avoir eu un rapport sexuel en plein ramadan, a été rouée de coups. Le site marocain Le360 précise que l’agression aurait eu lieu dans la région de Safi, à l’ouest du Maroc.
Selon la presse marocaine, la jeune femme a été agressée au Maroc car elle aurait eu des rapports sexuels avec un chauffeur de taxi clandestin. L’agression,qui a fait le tour des réseaux sociaux, se serait produite le 30 mai 2018, ont précisé les médias de ce pays d’Afrique du Nord.
La presse marocaine fait état d’une vidéo publiée et qui montre une jeune femme en sang, à l’intérieur d’une fourgonnette, après avoir été rouée de coups par plusieurs hommes cagoulés, l’accusant d’avoir eu des rapports sexuels avec un chauffeur clandestin en pleine période de Ramadan.
« Tu n’as pas honte, c’est le Ramadan ! », lui a lancé l’un des hommes encagoulés, ignorant totalement les explications de la femme qui assure que le chauffeur était en train de la conduire vers la destination où elle souhaitait se rendre. L’affaire enflamme les réseaux sociaux marocains, indique la presse. .

Avec Afrik.com