ACTUCONAKRY.COM / Les militants du Rassemblement du peuple de guinée version Arc-en-ciel ne sont pas en odeur de sainteté. Des jeunes militants frustrés après la formation du gouvernement se disant abandonné comptaient rééditer la fermeture des portes du siège du parti au pouvoir ce samedi 2 juin 2018.Et-ce, parcequ’ils ne se retrouveraient pas dans ce gouvernement DON KASS.

Contre toute attente, le président de la République s’invite au siège où étaient mobilisés nouveaux et anciens membres du gouvernement, militants et sympathisants acquis à sa cause.
Dans son adresse de circonstance, le Chef de l’Etat n’est pas passé à côté de la plaque.

Devant l’assistance,Alpha Condé  prévient  » la loi sera appliquée à tout le monde. Quiconque viole la loi sera sanctionné. Quelqu’un peut militer pendant 20 ans pour le RPG, s’il viole la loi, il sera sanctionné. Je préviens tout le monde, la pagaille qu’il a eue ici il y a un à deux ans, c’est fini’’
Avant d’ajouter, « le rôle du RPG n’est pas de décider qui doit être ministre ou pas. ‘’Notre combat, c’est de changer les conditions de vie des guinéens. Ceux qui veulent être ministres, ils doivent passer par vous pour l’être ?’

Aux membres du gouvernement présents, Alpha condé menace «  Tout ministre qui ne fera pas son travail, qui restera assis dans son bureau, va partir. Votre rôle, c’est de se mettre au travail’’ »

Attendons de voir la fin du film !

Moustapha Diabaté pour Actuconakry.com