Un mariage de 12 ans a été dissous jeudi par un tribunal coutumier d’Igando à Lagos au Nigeria. Le mariage entre un certain Francis Stephen, 45 ans, et sa femme, Ogechi, 36 ans, a pris fin après que Francis a enceinté la sœur de sa femme.
« Puisque la pétitionnaire a insisté pour le divorce après plusieurs interventions, le tribunal n’a pas le choix que de dissoudre l’union malgré le fait que le mari prétend toujours qu’il aime sa femme. Le tribunal a déclaré que le mariage entre Mme Ogechi Stephen et M. Francis Stephen s’est dissous aujourd’hui; les deux parties dorénavant cessent d’être mari et femme. Les deux parties sont libres de vivre séparément sans entrave ni molestation » , a déclaré le président de la Cour, M. Adegboye Omilola Ogechi, en parlant devant le tribunal, a déclaré que son mari avec lequel elle avait quatre enfants, a enceinté sa petite sœur en 2016.  « Quand j’ai donné naissance, j’ai invité ma sœur à venir m’aider à m’occuper de l’enfant, mais je ne savais pas que mon mari avait établi une relation amoureuse avec elle. Elle m’a avoué que mon mari était responsable de sa grossesse quand j’ai découvert qu’elle était enceinte« , a-t-elle déclaré. La femme au foyer de 36 ans a également révélé que son mari disait à qui veut l’entendre qu’il n’était plus intéressé par le mariage.  « Il m’avait accusée à plusieurs reprises d’empoisonner sa nourriture et refusais de manger ma nourriture. Mon mari est une menace pour ma vie; il est toujours saoul. Il avait menacé de me brûler avec du carburant; En fait, il avait utilisé du fer à repasser chaud pour me brûler.  a ajouté Ogechi, précisant que son beau-frère l’avait également agressée sexuellement. « Le frère de mon mari a touché mes seins et quand je l’ai signalé à mon mari, il ne l’a pas mis en garde ». La pétitionnaire a prié le tribunal de mettre fin au mariage. « Ma femme est tombée enceinte d’un de ses amoureux… » Stephen, pour sa part, a accusé sa femme d’infidélité, disant qu’elle était enceinte pour quelqu’un d’autre et a tenté d’avorter. « Je l’ai su quand elle est tombée enceinte d’un de ses amoureux et elle est allée pour un avortement infructueux ». « Lors de cette nuit, elle pleurait sérieusement et roulait sur le sol avançant que son ventre lui faisait mal. Je l’ai précipitée à l’hôpital où il a été révélé qu’elle avait eu un avortement qui n’a pas été fait correctement ». « Son amant est venu et il m’a avoué qu’il était responsable de la grossesse ». « Il m’a dit qu’il avait couché que cinq fois avec ma femme, mais ma femme l’a nié et a déclaré que c’était seulement quatre fois et j’ai payé le médecin pour refaire l’avortement ». « Ogechi couche aussi avec son pasteur », a t-il allégué.  Il a dit que sa femme a accusé son frère de l’avoir agressé sexuellement parce qu’il l’a surprise entrain de faire l’amour à cet homme qui l’a enceintée sur notre lit conjugal. « Je ne l’ai jamais renvoyée ni envoyée dans son village ». « Ma femme s’en ai allée le 27 décembre 2016 quand je lui ai dit que nous allons aller dans son village le 29 décembre pour qu’elle parle à ses parents de sa vie d’adultère ». Stephen a exhorté la cour à ne pas accorder le souhait de sa femme pour la dissolution du mariage, en disant: « Je l’aime toujours à cause des enfants ».  Malheureusement, son appel n’a pas été entendu

 

 

Afrikmag