Le Maroc n’aura donc pas l’organisation de la Coupe du monde 2026, supplanté par la candidature commune des Etats-Unis, du Canada et du Mexique. Parmi les pays qui ont voté contre le royaume chérifien, on retrouve sept Etats arabes.
Si l’Algérie a, comme annoncé depuis plusieurs semaines, en faveur de la candidature marocaine, l’Arabie saoudite, le Koweït, les Emirats arabes unis, le Liban, l’Irak, Bahreïn et la Jordanie ont accordé leurs suffrages à la candidature rivale présentée par le trio constitué des Etats-Unis, du Canada et du Mexique.