ACTUCONAKRY.COM / Les actes que commence à poser le gouvernement Kassory sont de nature à rassurer la population guinéenne sur sa volonté de lutter contre le détournement de denier public. Après l’OGP et l’OGC, les inspecteurs ont lorgné dans les affaires du fond de l’hydraulique. Là aussi, il ya problème car on a découvert un autre gouffre financier estimé à des milliards de nos francs selon des sources proches des inspecteurs.
Ce fait constaté, l’équipe entière a été mise à la porte à cause de cette malversation financière. Le SAAF du service est dans l’incapacité de justifier la sortie des montants à son compte.
Paradoxalement Aboubacar Conté, le SAAF qui avait été renvoyé au même moment que les autres fonctionnaires, reviendrait gaillardement sans aucun acte administratif. Il serait l’homme à tout faire dans ce service, il représenterait les yeux et les mains de l’actuel directeur général Ibrahima Diané.
Puisque nos multiples tentatives auprès des deux premiers responsables de la direction pour amples détails sur ce cas de figure ont échoué,l’opinion du fonds hydraulique jusqu’à preuve du contraire s’interroge sur le pourquoi d’une collaboration entre le DG Diané avec Aboubacar Conté,le SAAF  qui a ébranlé la direction dans un passé récent ?
Ce qui est encore plus inquiétant c’est que ce Directeur général ne pourrait rien faire sans ce SAAF renvoyé et qui tombe du ciel sans aucun acte administratif , serait-il son cerveau pensant ?,le monde du fonds hydraulique s’interroge 
Pourquoi ce deux poids ,deux mesures du Directeur général, collaborer avec le cerveau de la malversation et opposer un nièt catégorique aux autres victimes collatérales?
NB : En attendant de revenir avec plus de détails et de preuves pour exhumer les malversations du cerveau Aboubacar Conté, profitez bien de ces chèques encaissés par le SAAF et à lui seul. Car, pour les inspecteurs,aucune trace n’a été trouvée tant en ce qui concerne le transit des fonds retirés par la caisse que de ce qui est de la preuve du règlement des fournitures ou des prestations dont a bénéficié le fonds de ses fournisseurs ou prestataires.

À préciser que ,Mr Diané Ibrahima ,l’actuel DG n’était pas dans les locaux du fonds hydraulique lorsque ces malversations ont été dévoilées par les inspecteurs dans un rapport provisoire ,son seul « crime » ici c’est accepté le cerveau des malversations et s’opposer aux victimes collatérales.Et,cela sous entendrait une connivence ou…?

Alpha S. pour Actuconakry.com/ Tel : 622 56 56 67