La mémoire de certains hommes est très courte, c’est ce qui les pousse souvent à des excès et à la délation.  Lorsque l’on veut abattre son chien on l’accuse de rage dit- on souvent. Parce que certains individus veulent profiter de ce remaniement ministériel, ils se mettent sur le dos du Général Toumany Sangaré. On met à son actif des bâtiments de tout genre qu’il aurait acheté ou construit à partir des recettes douanières. Ces bâtiments incriminés ne sont pas dignes d’un Directeur national des douanes d’un pays comme la Guinée. Il ya des envieux pour son poste donc il faut échafauder toutes les combines possibles pour le nuire en le salissant.
Dans un passé pas lointain, au moment où le Général Conté était au pouvoir, qui ne se souvient pas des prouesses réalisées au poste de douanes de Koundara. Il a réussi à augmenter les recettes de ce poste qui sont passées de 300 millions à 3 milliards de francs guinéens. A cette époque aucune rigueur n’était alors imposée aux recettes douanières. Mais l’honnête Toumany Sangaré a plutôt pensé à la confiance en lui placée qu’à se servir déloyalement des recettes douanières. Depuis 7 ans qu’il préside aux destinées de ce poumon économique, les recettes douanières n’ont jamais été en deçà des prévisions budgétaires. Aujourd’hui par des machinations rocambolesques, on veut nuire à l’image de marque de ce brave soldat de l’économie nationale.
En Guinée, il existe une catégorie de personnes qui ne veulent jamais voir la réussite de leur prochain. Souvent ils réussissent à induire en erreur certains responsables qui succombent facilement à leur sirène dévastatrice. A tort donc on démet de bons cadres pour les faire remplacer par de médiocres individus sans compétence ni initiatives.
Le ridicule ne tue pas sinon, il suffit de voir les réalisations de certains douaniers et les comparer aux bâtiments supposés être pour Général Toumany Sangaré. Soit c’est une insulte à sa personne, soit c’est mettre au grand jour qu’il est frappé par une malédiction qui fait que depuis 7 ans à la tête de cette institution il n’a pu acheter ou construire que des misérables bâtiments de ce genre présentés dans une vidéo.
Tout serait parti d’une rigueur du Directeur général des douanes qui a refusé de laisser passer les marchandises d’un transitaire spécialisé dans le faux et usage du faux. Sinon comment peut-on comprendre qu’un transitaire puisse émettre 22 chèques sans provisions pour prétendre sortir ses marchandises. Et mieux se liguer donc dans cette querelle fratricide qui caractérise trop souvent les hommes de la savane, c’est regrettable. Kaba du Golden transit se servirait-t-il de cette calomnie pour que Sangaré soit écarté de ce poste au profit de gens tapis dans l’ombre et qui pensent bénéficier du népotisme d’un très haut cadre du pays. La douane et le port autonome seraient dans le viseur de ces hommes.
Si Général Toumany Sangaré doit quitter ce poste, qu’on le fasse dans la légalité et non à partir des calomnies montées de toutes pièces. Il faut que l’on apprenne à louer les efforts des guinéens qui font preuve de patriotisme dans la gestion des affaires du pays. Mais combien de guinéens ont réalisé des villas insolentes à partir de leur gestion ? Depuis qu’il est arrivé à ce poste, les douanes se portent au mieux en Guinée, donc il ne faut pas succomber aux sirènes des envieux.

Mamadou Alpha Diallo, Enseignant à  Boké