Conakry, 26 juin 2018 : Lansana Sylla, jeune footballer de l’Ecole guinéenne des lionceaux d’Arsenal (EGLA Foot Académie) et Haoulatou Daye Diallo, apprentie journaliste du Lycée français Albert Camus de Conakry, tous deux âgés de 12 ans, rentrent de Moscou des étoiles plein les yeux. Lansana et Haoulatou Daye ont eu l’occasion d’assister à la 6e édition de Football For Friendship, organisé par Gazprom et la FIFA, le plus grand programme sportif pour les enfants dans le monde à vocation culturelle et humanitaire.
Ils ont eu l’occasion de passer une semaine à Moscou, au programme : un tournoi international de football, des ateliers sur les valeurs humaines présentes dans le sport, le Forum Football For Friendship en présence des plus grandes stars du football mondial et une participation au match d’inauguration de la coupe du monde. Les deux adolescents guinéens ont fièrement brandi le drapeau de la Guinée lors de la cérémonie d’ouverture.
D’une ampleur sans précédent, la 6e saison a réuni des gens de 211 pays et régions représentant l’Asie, l’Afrique, l’Australie et l’Océanie, l’Europe et les Amériques. Le Forum a été suivi par 1 500 enfants accompagnés d’adultes, avec environ 5 000 invités et participants au total. L’événement a réuni des garçons et des filles, y compris des personnes handicapées, qui ont participé au projet en tant que jeunes footballeurs, jeunes journalistes et jeunes entraîneurs. Tous étaient animés par un objectif commun: promouvoir des valeurs humaines universelles telles que l’amitié, l’égalité, l’équité, la santé, la paix, le dévouement, la victoire, les traditions et l’honneur.
La Guinée a brillé lors du tournoi international de football, une mini coupe du monde qui a opposé 32 équipes mixtes, qui portaient le nom d’animaux en voie de disparition. Lansana Sylla, membre de l’équipe « Saïga » a dignement représenté la Guinée en arrivant en quarts de finale.
Les invités d’honneur du Forum comprenaient des officiels du gouvernement russe, du Comité olympique russe, de la FIFA, des chefs de fédérations de football, des footballeurs vedettes, des champions olympiques et paralympiques et des personnalités publiques. Les enfants ont été accueillis par Iker Casillas, gardien espagnol et le capitaine du FC Porto, Alexander Kerzhakov, entraîneur-chef de l’équipe nationale russe de football des moins de 17 ans, Firas Al-Khatib, footballeur syrien et le prince Abdulrahman Ibrahim Al-Sayyar, Directeur de la Fédération saoudienne de football.
Olga Golodets, vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, a lu un message de bienvenue de la part de Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie : « Je suis convaincu que des initiatives ambitieuses comme Football for Friendship améliorent le sport pour les enfants et les jeunes, promeuvent les valeurs d’une vie saine et active, et inculquent le respect pour les différentes ethnies et cultures. »
Viktor Zubkov, président du conseil d’administration de Gazprom, a prononcé un discours d’ouverture lors du forum. « En tant que l’une des entreprises les plus socialement responsables au monde, Gazprom a toujours soutenu le sport pour enfants. Le football, considéré à juste titre comme l’activité sportive la plus populaire et la plus répandue au monde, est le mieux adapté pour unir des personnes venant d’horizons différents. Pour les enfants, c’est avant tout une opportunité de se faire de nouveaux amis: apprendre, grandir et exceller dans le sport. Aujourd’hui, nous voyons des enfants de 211 pays et régions participer au Forum. Par rapport à 2013, lorsque nous avons lancé Football for Friendship, le champ géographique a été multiplié par 26. Au cours des cinq dernières années, plus de 4 000 enfants ont pris part à l’initiative. Notre projet compte aujourd’hui plus de 3 millions de supporters », a déclaré Viktor Zubkov.
Tous les jeunes participants à F4F ont également participé au match d’ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 ™ qui a opposé la Russie à l’Arabie Saoudite. Ils ont également eu la joie de participer à la cérémonie d’ouverture en portant les drapeaux de leurs pays. Mamadou, qui était le porte-drapeau de la Guinée a largement été mis en valeur lors des différentes actions de communication en Russie.